Archive for the ‘Amérique’ Category

Manhattanhenge : un coucher de soleil spectaculaire à New York

Manhattanhenge-2013

Chaque année, des milliers de New-Yorkais et de touristes s’arrêtent dans les rues de Manhattan pour assister à un événement spectaculaire : le Manhattanhenge. Il s’agit d’un événement qui ne se produit que deux fois par an (vers le 28 mai et le 12 juillet), mais qui attire toujours autant de curieux. Dans les rues de New York, la foule se presse pour admirer le coucher du soleil dans l’alignement des rues est-ouest de la métropole américaine. Le phénomène est particulièrement visible dans les 14e, 23e, 34e et 42e rues. De façon similaire, on peut observer le soleil se lever dans l’axe de ces rues vers le 5 décembre et le 8 janvier.
Le directeur du planétarium de New York, a décidé de baptiser cet événement le Manhattanhenge, en 2002, en référence à Stonehenge, un monument aligné avec le soleil lors du solstice d’été, en Angleterre.

Manhattanhenge-1

UNIVERSAL STUDIO : CENT ANS DE SUCCES

Créés par Carl Leammle, les studios Universal d’Hollywood fêtent en ce mois d’août et toute l’année 2012 leur centenaire.

Après la mort de sa mère, Carl Laemmle quitte l’Allemagne pour émigrer aux Etats-Unis le 27 février 1884. Il rejoint son frère à Chicago qui lui trouve un travail d’aide comptable dans un grand magasin. Il gravit petit à petit tous les échelons de la compagnie qui l’emploie mais est licencié après avoir investi dans une coûteuse campagne de publicité en 1906.  Avec son épouse, il crée une société de diffusion à New York, The Laemmle Film Service et ouvre des Nickelodeons dont le succès est immédiat grâce à l’engouement pour les courts-métrages de cinéma. Ne pouvant obtenir suffisamment de films de la part des producteurs et refusant de verser une taxe au trust Edison qui revendique la paternité des brevets de tournage et de projection, il crée alors sa première compagnie de production, Independent Motion Picture Company, qui produira dès sa première année d’existence plus de cent films. Il embauche Mary Pickford, « la petite fiancée de l’Amérique ». En 1912 il revend Independent Motion Picture Company et avec l’argent constitue la Universal Film Manufacturing Company à Hollywood devenant ainsi le premier studio de cinéma à s’expatrier sur la Côte Ouest. Harold Lloyd, Harry Carey et Lon Chaney sont les premières stars de la compagnie.
Véritable précurseur à Hollywood, Universal sera bientôt suivit par de nombreux studios (MGM, RKO, Paramount, Warner Bros.).
En 1929, Carl Leammle passe le relais à son fils Carl Leammle Jr. à la tête d’Universal. Le fondateur historique mourra en 1939, à l’âge de 72 ans.

L’Universal Studios Tour

Dès la naissance d’Universal, Car Leammle avait imaginé faire visiter aux touristes les lieux de tournage de ses productions. Cette initiative originale a dû être abandonnée en 1930 en raison du désordre occasionné par les visiteurs sur les plateaux.

En 1955, Walt Disney révolutionne les parcs d’attractions en inaugurant le premier parc à thème avec son premier Disneyland, qui fera des petits, en 1955, en Floride. Neuf ans plus tard, Universal relance son idée en ouvrant en 1964 son Unviversal Studios Tour. Le succès est au rendez-vous et les attractions ne cessent de s’étoffer autour des thèmes principaux empruntés aux films de la compagnie, comme Retour vers le futur, Jurassic Park, Terminator, La Momie, etc…
L’attraction incontournable du parc, pour les amateurs de cinéma, est le Studio Tour, qui permet aux spectateurs d’accéder à la face cachée des films dont ils sont fans; le visiteur peut découvrir, alors qu’il est assis dans un petit train, les décors, les effets spéciaux et la conception d’un film. La visite dure une heure. Parmi les décors que l’on peut admirer et entendre commenter, il y a des immeubles new-yorkais qui ont servi de décor à plusieurs films, dont Bruce tout puissant; à découvrir aussi : Amityville, La Momie, Tremblement de terre, Fast and Furious, Psychose, La Guerre des Mondes, Desperate Housewives, une ville mexicaine, un décor européen, Le Grinch, Pirates des Caraïbes 3, une station de métro dangereuse, et bien d’autres décors…

www.universalstudioshollywood.com

Arizona, Grand Canyon State

L’Arizona  est synonyme de westerns, canyons, déserts et cactus. La beauté de ses paysages est unique, telles ses collines couleur ocre qui tranchent avec la végétation verdoyante ou le grès rouge de  Monument Valley. La région regorge de trésors naturels, de forêts, de parcs nationaux dont le  Grand Canyon, et elle comprend la portion la plus importante de l’historique  Route 66. Le  désert de Sonora abrite le plus grand nombre d’espèces d’oiseaux, de plantes et d’animaux que nul autre désert au monde.

Au cours des siècles, la rencontre des cultures espagnole, mexicaine et anglo-américaine avec la culture indienne a produit un  mélange multiculture lexceptionnel qui se reflète dans tous les domaines allant de l’art à la gastronomie.


 

 
L’Arizona, c’est aussi une superbe  région golfiquede renommée internationale qui comprend plus de 300 parcours répartis à Phoenix/Scottsdale et dans tout l’état.

Bénéficiant d’un climat de rêve avec un ensoleillement de 320 jours par an, l’Arizonaa tout pour séduire les voyageurs, alliant à la fois dépaysement, détente, sports, loisirs, soleil et douceur toute l’année.

Le nord de l’Arizonaabrite des sites spectaculaires comme le  Grand Canyon, la Forêt Pétrifiée, la Route 66, le  Canyon de Chellyet la réserve des  Indiens Navajos. Autre site incroyable à découvrir, Antelope Canyon, un site incroyable fait de dunes de sable pétrifiées par l’eau et le vent. www.antelopecanyon.com/french/

 

 

 

Petrified Forest National Parkest une forêt vieille de 220 millions d’années quicontient la plus riche concentration de bois pétrifié au monde,bois de toutes les couleurs qui s’est cristallisé en quartz.

Le mythique  Grand Canyonoffre un spectacle éblouissant grâce à plusieurs centaines de kilomètres de vallées encaissées où prédominent lestons ocre, rouges et bruns. Le Parc est accessible à cheval, en randonnée, en rafting sur la Colorado River ou en hélicoptère.

A environ 5 heures de route de Phoenix, se trouveMonument Valley Navajo Tribal Park. Immortalisé dans de nombreux westerns, son paysage est devenu une image mythique de l’Ouest Sauvage, avec ses arches et ses falaises rouge orangé au sein d’un désert de sable ocre. Les meilleures perspectives de Monument Valleyse découvrent à cheval ou en 4×4, avec un guide navajo.

FLAGSTAFF

Situé au cœur de l’Arizona, à proximité du Grand Canyon, des villages Navajo et des roches rouges de Sedona,  Flagstaffest un point de départ idéal pour la découverte des parcs nationaux et pour la pratique d’activités outdoor. Avec pour toile de fond les San Francisco Peaks (3850 mètres d’altitude), et entouré par de sublimes paysages de montagnes couverts de pins ponderosa, Flagstaff es tune destination de vacances particulièrement agréable.

LES INCONTOURNABLES

Les journées passées à Flagstaff sont généralement bien remplies et consacrées aux activités sportives mais aussi à la découverte des sites naturels et culturels de la région. Au cœur de la ville, vous découvrirez de nombreux  sites historiques et culturels  tels que des bâtiments datant de l’époque des pionniers, des motels des années 50 situés en bord de route ou encore  Heritage Square, lieu de rassemblement des locaux particulièrement animé les soirs d’été. Tous les samedis soirs de juin à septembre, locaux et visiteurs ont la possibilité d’assister aux « Movies on the Square », projections de films en extérieur sur la place. Les soirées sont animées à Flagstaff, notamment grâce aux restaurants, boutiques et galeries d’art.

 

 

 

L’esprit de la Route 66traverse également Flagstaff, scindant la ville en deux. En parcourant la route, vous découvrirez quelques icônes de la ville dont le « Muffler Man», un bucheron géant dont le nom signifie « L’homme silencieux », des  restaurants des années 50éclairés par des néons ainsi que le célèbre  Museum Club.Et pour vous immerger totalement dans l’ambiance de la Route 66, n’hésitez pas à louer une Harley Davidson !

 

 

 

 

 

 

 

 

A la nuit tombée, le ciel sombre de Flagstaff permet de bien observer les étoiles et c’est sur Mars Hill, à 1,6km de la ville, que l’on vous donne rendez-vous. Sur cette colline  se trouve le  Lowell Observatory qui permet  d’observer le ciel étoilé avec un télescope centenaire. Le site est d’autant plus célèbre que c’est de ce point de vue que fut découvert Pluton !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De Flagstaff, rendez-vous ensuite au  Wupatki National Monument, site archéologique de ruines amérindiennes où vous pourrez découvrir les habitations et le mode de vie des amérindiens sur le plateau du Colorado tel qu’ils l’étaient il y a 900 ans. Des scènes du film Easy Ridery ont été tournées.

 

 

 

 

 

 

LES SITES INSOLITES ET ACTIVITÉS ORIGINALES

Les amateurs d’Harley Davidson pourront explorer la région au départ de Flagstaff grâce à  EagleRider Motorcycle Rental, une agence de location de motos très réputée aux  USA. Que ce soit pour une journée, pour quelques jours d’aventure ou pour un voyage complet, n’hésitez pas à remonter la Route 66, tels de vrais bikers américains. www.eaglerider.com

Les familles et amateurs de sensations apprécieront le nouveau parc d’accrobranche de la ville : Flagstaff Extreme Adventure Courses  (ouverture au printemps 2012). Situé sur les collines au cœur des pins, le site est composé de 70 ateliers divisés en 4 codes couleurs, et accessibles aux adultes comme aux plus jeunes. http://www.flagstaffextreme.com/

 

 

D’autre part, en été et à l’automne,  Arizona Snowbowl, la plus ancienne station de ski de l’Arizona, fait toujours fonctionner ses remontées mécaniques menant au plus haut sommet de l’état. Le Scenic Skyrideoffre une vue splendide à 3505 mètres d’altitude ! http://arizonasnowbowl.com/

 

 

 

Situé à 48km à l’ouest de Flagstaff, le  Bearizona Drive-thru Wildlife Park permet aux visiteurs d’aller à la rencontre de la vie sauvage  et des animaux tels que les ours bruns, bisons, loups, chèvres de montagne, mouflons, etc., et cela en toute sécurité dans l’enceinte de véhicules privés. Ouvert en mai 2010, le site est très vite devenu l’une des attractions préférées des familles dans le nord de l’Arizona. www.bearizona.com

L’Utah, le meilleur des Rocheuses et du désert du Sud-ouest américain

Avec ses 5 parcs nationaux, ses 43 parcs d’état, ses 7 monuments nationaux, ses 2 zones récréatives nationales et la plus belle neige au monde,  l’Utah, c’est  le meilleur des montagnes Rocheuses et du désert du Sud-ouest américain.

Ski de piste époustouflant, pêche à la mouche dans  un cadre magnifique, escalade exceptionnelle, randonnée, VTT, observation des oiseaux en toute tranquillité, rafting palpitant en eau vive ou communion avec la nature, l’Utah a tout pour plaire, conformément à sa devise : L’Utah, une vie élevée (Utah : Life Elevated).

Sa capitale, Salt Lake City, regroupe 80% des 2,7 millions d’habitants que compte l’état, lequel tient son nom du terme amérindien  Ute(peuple des montagnes).L’Utah est surtout réputé pour sa grande diversité géologique et ses parcs naturels spectaculaires et mondialement connus.

LES LIEUX INCONTOURNABLES

 

 
Le Parc National de Bryce Canyon
Les Païutes, premiers habitants de Bryce Canyon, croyaient que ces formations rocheuses étaient des personnes changéesen pierre par des dieux en colère. Flèches roses, crêtes et labyrinthes hantent notre imagination et nous invitent à venir les observer de plus près. Des sentiers de randonnées pédestres et équestres serpentent à travers le parc, le long du plateau et en bas dans le canyon, parmi les formations rocheuses imposantes appelées « hoodoos ». www.nps.gov/brca
 

 

 

 

Le Parc National des Arches
Comme son nom l’indique, Arches comprend plus de 2000 arches rocheuses naturelles en grès rouge, dont la fameuse Delicate Arch. Ces arches encadrent ce site d’une grande beauté et servent de monuments à une histoire géologique d’un million d’années. Sur 29km, une route goudronnée en lacets permet aux visiteurs d’admirer un incroyable paysage coloré composé de pics, d’affleurements, defailles et de fossiles. www.nps.gov/arch

 

 

 

Le Parc National de Zionest un impressionnant sanctuaire de montagnes imposantes, de falaises de grès, de canyons étroits, d’arches qui s‘élancent vers le ciel et de chutes d’eau, créant un décor à la beauté inégalée. Zion est sans aucun doute le paradis des amateurs de photographie. Des sentiers pour randonneurs de tout niveau permettent d’explorer le canyon principal (avec ses bassins émeraude et sa vallée boisée), puis les hauteurs degrès et enfin, le désert. www.nps.gov/zion

 

 

 

Le Parc National de Canyonlands
Ce Parc National tentaculaire comprend d’innombrables canyons, mesas et buttes, répartis en trois secteurs : Island in the Sky, the Needles et the Maze. Island in the Sky possède de nombreuses pistes de randonnées et de merveilleux points de vue. Grand View Point offre un panorama magnifique à 360 degrés sur les profonds canyons en contrebas. La beauté des Needles est différente, avec des sentiers de randonnée en lacets éloignés et des jardins spectaculaires de roches rouges. www.nps.gov/cany

 

 
Le Parc National de Capitol Reef
Le Waterpocket Fold, pli immense sur la croûte terrestre, constitue la « colonne vertébrale » de ce Parc National sur 160km. Les premiers explorateurs le décrivent comme un « récif rocheux infranchissable », d’où son nom actuel. Le centre d’accueil est situé au cœur d’une oasis millénaire. Des inscriptions rupestres pré-européennes et des vergers créés par les premiers colons ornent cette région. www.nps.gov/care

 

 

 

 
Le Parc Tribal de Monument Valley
Sans doute le paysage le plus photographié d’Amérique, cette vallée de monolithes et de buttes est un décor de fond très apprécié par Hollywood depuis 80 ans. De nos jours encore patrie des indiens Navajo, on peut accéder à la vallée en véhicule particulier ou en choisissant une excursion. www.navajonationparks.org
 

 

 

 

Le Lac Powell
En 1961, on construisit un barrage à Page, en Arizona, sur le fleuve Colorado, afin de fournir électricité et eau potable à une grande partie du Sud-ouest des Etats-Unis. Les eaux montantes du fleuve emplirent les canyons et formèrent le Lac Powell. Ce dernier se trouve principalement en Utah et compte plus de 2800km de littoral ainsi que des parois rocheuses. Ses plages de sable, son décor de roche  rouge et ses eaux bleues et cristallines en font l’un des plus beaux endroits au monde pour  louer un  house boat, véritable maison flottante tout confort. www.nps.gov/glca

 

 

Salt Lake City
La capitale de l’Utah est une ville jeune et dynamique, offrant un large choix d’hôtels, de restaurants et de boutiques de classe mondiale. Nichée au pied de la chaîne des montagnes Wasatch, la ville constitue une porte d’entrée idéale pour toute la région des Rocheuses et des Parcs Nationaux du Plateau du Colorado, grâce notamment au vol direct Delta Air Lines qui la relie à Paris tout au long de l’année. www.visitsaltlake.com

 

 

La Route Panoramique Highway 12
Première route américaine à avoir eu le statut d’All American Road  sur le plan national, la Scenic Byway 12 vous emmène au cœur de l’Utah. A l’Ouest, les formations rocheuses rouge vermillon de Red Canyon plantent le décor de  cette route exceptionnelle qui vous conduit sur 200km à travers un paysage de canyons, de plateaux et de vallées, s’élevant de 1219m à 2743m d’altitude. http://byways.org/explore/byways/2020

 

The Greatest Snow on Earth ! (La meilleure neige du monde)
C’est ce qui se dit à propos des 13 mètres de neige poudreuse, appelée champagne, qui tombent chaque année en moyenne dans l’Utah. Avec une telle neige offerte par Dame Nature, des pistes extraordinaires et des stations aussi attrayantes,le ski et le snowboard se classent parmi les meilleurs de la planète. L’Utah compte aujourd’hui 14 excellentes stations de ski offrant bien plus que des aventures dans la poudreuse ! www.skiutah.com

 

 

ET PLUS ENCORE…

Le Parc d’Etat d’Antelope Island
A seulement 45 minutes en voiture du centre de Salt Lake City, posée sur le Grand Lac Salé, se trouve une île extraordinaire : Antelope Island. Classée Parc d’Etat, Antelope Island est un refuge pour de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs ; elle accueille également le plus grand troupeau sauvage de bisons d’Amérique en Utah. Les amateurs de photographie pourront peut-être capturer le troupeau de bisons avec en fond d’écran, les gratte-ciel de Salt Lake et les montagnes enneigées. http://stateparks.utah.gov/parks/antelope-island

 

 

La tête dans les étoiles
C’est un programme unique et original proposé au parc de Natural Bridges National Monument. Situé dans le Comté de San Juan, proche de Monument Valley, ce parc est dans une région qui ne connaît ni pollution atmosphérique, ni lumière artificielle ; un endroit propice à l’observation des étoiles, et c’est ce que proposent les Dark Rangers formés à l’astronomie. Il suffit de rendre au centre des visiteurs avant le coucher du soleil pour une présentation des astres suivie de l’observation des planètes et étoiles à l’aide d’un télescope géant. http://www.nps.gov/nabr/index.htm

Le Natural History Museum of Utah
C’est un événement majeur dans la cour des grands musées américains que célèbre l’Utah : l’ouverture du tout nouveau Musée d’Histoire Naturelle à Salt Lake City. Situé au pied des Rocheuses, dominant Salt Lake City et le Grand Lac Salé, l’édifice ultramoderne abrite une collection unique de plus d’1,2 million de spécimens et objets, élaborée et mise en valeur par une trentaine de scientifiques. Bien que le musée fasse la part belle aux atouts biologiques et anthropologiques de la régiondu Plateau du Colorado et du Grand Bassin, cette collection comprend de nombreux éléments provenant du monde entier. http://nhmu.utah.edu/

 

 

La Caraïbe des Rocheuses
C’est vrai qu’on se croirait au cœur de la mer des Caraïbes lorsqu’on se promène sur les rivages du lac Bear Lake, situé dans la Cache Valley, au nord-est de l’Utah. Classé Parc d’Etat, le lac ne cesse de surprendre ses visiteurs par ses eaux bleu turquoise ! Plusieurs parties du rivage sont aménagées en aires de pique-nique et de détente. Attention toutefois à la température de l’eau ! En bon lac de montagne, ses eaux sont fraîches en été et froides en hiver. http://stateparks.utah.gov/parks/bear-lake

Eau vive et culture
Wild River Expeditions propose de combiner astucieusement rafting sur la rivière San Juan et observation des pétroglyphes, fossiles et autres bois pétrifiés. Un programme unique qui permet de lier une promenade agréable sur la rivière avec quelques marches et la découverte du patrimoine archéologique et naturel exceptionnel de la région. http://www.riversandruins.com/

Des bolides pas comme les autres
Qui n’a pas déjà vu à la télé ces bolides de toutesformes et de toutes couleurs foncer à des vitesses vertigineuses sur d’immenses étendues au sol parfaitement plat et d’un blanc immaculé ? Les grands concours de vitesse sont organisés chaque année dans la région du Grand Bassin de l’Utah, sur les étendues de croûte de sel qu’occupait auparavant le Grand Lac Salé, près du Parc d’Etat de Bonneville Salt Flats. http://saltflats.com/

La Californie du Sud, c’est So Cal !

Couvrant une superficie de 414 398 km², le Golden State est le 3ème état des Etats-Unis par sa taille, un territoire à peine plus petit que la  France. Grâce au climat favorable qui y règne toute l’année, la Californie est une destination que nos visiteurs peuvent découvrir à n’importe quelle saison.

La Californie possède  des atouts insoupçonnés : une scène artistique incroyable, une architecture et une histoire fascinante. De nombreuses activités y sont proposées : ski, surf, shopping, golf, camping, randonnée, parcs à thème…  D’autre part, cette  destination multi-facettes  offre à la fois les merveilles de la côte Pacifique avec une faune marine exceptionnelle (baleines, dauphins, requins…) mais  également des parcs nationaux dont certains classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco (Yosemite National Park et Redwood NS Park), ou bien la fascinante Death Valley et le Kings Canyon National Park.

N’oublions pas  les grandes villes du Sud qui font la réputation de la Californie comme Los Angeles avec ses quartiers mythiques (Beverly Hills, Hollywood…) ou ses plages (Venice Beach, Santa Monica), ou San Diego qui, avec ses 113 kilomètres de côtes, est régulièrement nommée comme la ville la plus agréable des Etats-Unis.

DECOUVRIR LA CALIFORNIE DU SUD !

La Californie du Sud, c’est la quintessence du style de vie Californien :  L.A. avec ses quartiers hype et bigarrés,  Santa Monica et sa jetée ô combien animée et festive, Huntington Beach, berceau du surf, ou encore Newport Beach avec sa classe et son port bordé de maisons somptueuses. Plus loin vers le Sud, vous découvrirez San Diego, ville magique aux multiples facettes.

Mais la Californie du Sud, c’est également des endroits plus discrets qu’il faut mériter ! Saviez-vous que la Route 66 se termine à Santa Monica, mais qu’auparavant, elle sillonne la Californie du Sud du côté de Barstow, célèbre pour son Bagdad Café ?

Connaissez-vous Big Bear Lake, endroit magique à seulement 1h30 de Los Angeles, entre mer et déserts ? L’hiver, on y skie, et l’été, comme par enchantement, lac et pins vous transportent dans un monde féérique, bleu et vert.

Avez-vous goûté aux déserts Californiens ? Oasis à perte de vue dans la région de Palm Springs, swings auréolés par les montagnes enneigées du Mont Jacinto, ou alors escalade et pique-nique dans le fameux désert de  Joshua Tree, là où les arbres de Josué ne ressemblent à aucun autre ? Le désert en Californie, c’est aussi des villes fantômes dont Pioneer Town et Calico sont les parfaits exemples. Ici, on a l’impression de croiser John Wayne à chaque virage…

Que dire de la Vallée de la Mort ? Endroit magique et enveloppant s’il en est qui cumule les superlatifs : le point le plus bas d’Amérique du Nord à Badwater (presque 86 mètres au dessous du niveau de la mer), la plus grande amplitude avec le Mont Dante qui culmine à 1676 mètres d’altitude, ou le plus beau coucher de soleil du désert avec Zabriski Point !

Bref, si vous aimez les paysages magiques, les villes scintillantes et dynamiques, la culture, un style de vie décontracté, faire la fête ou faire du sport, alors, c’est ici, en Californie du Sud, qu’il faut séjourner ! Avec en prime, le sourire et la bonne humeur des Californiens…

LOS ANGELES

Capitale mondiale du divertissement, Los Angeles est une mégalopole dynamique aux quartiers très différents. C’est aussi une ville culturelle comptant plus de 300 musées ! Avec ses nombreux parcs d’attraction, restaurants branchés, petites boutiques, grands magasins, et plus de 120 kilomètres de plages, l’expérience L.A. se doit d’être vécue au moins une fois dans sa vie. Son côté glamour et son climat ensoleillé feront le reste !

LES INCONTOURNABLES

Bien que vous ayez loué une voiture, la meilleure façon de découvrir Los Angeles est de monter à bord d’un bus rouge à double étage. Les « Hop-on, Hop-Off » de Starline Tours proposent 4 itinéraires différents de 2 heures environ pour une validité de 24 à 48 heures. Les fans de cinéma ne manqueront pas l’excursion Movie Stars Homes Tour pour un aperçu des villas de stars hollywoodiennes, ou le tout nouveau TMZ Hollywood Tour – Secrets & Celebrity Hot Spots qui vous permettra de découvrir des lieux insolites fréquentés par les stars, de voir des vidéos hilarantes jamais diffusées, et peut-être d’interviewer des célébrités. www.Starlinetours.com

 

Au nord de Downtown, le parc  Universal Studios Hollywood vous ouvrira les portes de King Kong 360 3D, Terminator 2 3D, Waterworld ou des Blues Brothers. Les fans de Shrek 4, du Retour de la Momie, de  Jurassic Park ou des Simpsons  apprécieront les « roller coasters » (comprenez Grands 8), celui des Simpsons étant virtuel…  Nouveauté à découvrir en avril 2012 : l’attraction  Transformers  avec ses effets spéciaux extraordinaires. www.universalstudioshollywood.com

 

 

Egalement convoité, Hollywood Boulevard attire les visiteurs en journée comme en soirée. Partez à la recherche des étoiles de vos stars préférées sur le Walk of Fame, prenez une photo avec Dark Vador ou Spiderman, visitez le musée de Madame Tussaud ou le Kodak Theatre, et assistez à une avant-première dans le magnifique Chinese Theatre !

Du côté du Pacifique, découvrez la  longue plage de sable reliant Malibu à Venice Beach et les 30 kilomètres de pistes cyclables propices aux skateboards, vélos et cycles en tout genre. Si Malibu est célèbre pour ses villas et ses surfeurs, Venice Beach, lieu de rassemblement des artistes et marginaux, impressionne par ses murs peints, ses petites échoppes et ses surfshops ! Venice Beach, c’est avant tout un lieu à ressentir… Entre les deux, Santa Monica et sa célèbre jetée, reconnaissable par son parc d’attraction visible dans de nombreuses séries TV, marquent la fin de la Route 66.

 

LES INSOLITES

À 5-10 minutes de Santa Monica Beach, rendez-vous sur la Third Promenade ! Bordée par de multiples restaurants et de nombreuses boutiques à la mode, cette rue piétonne est particulièrement animée en soirée. Les artistes de  rue, chanteurs, danseurs et musiciens envahissent la rue pour le plus grand bonheur des passants.

 

Donné à la ville par le richissime gallois Griffith J. Griffith en 1896, le Griffith Park est le plus grand parc municipal du monde. Situé dans la banlieue de Los Angeles, il offre une vue incroyable sur la ville et notamment sur le Hollywood Sign, l’emblème de L.A. Très vert et parfois sauvage, le site est propice à la randonnée, au jogging, au vélo et à l’équitation. On y trouve le zoo de Los Angeles, un observatoire astronomique et des musées.

 

 

Totalement insolite à Hollywood,  Farmers Market regroupe des échoppes de métiers traditionnels et de bouche. Autrefois désert, le site fut investi en 1934 par des agriculteurs qui commencèrent à y vendre des fruits, légumes et  fleurs. Le site devenant par la suite une institution, Arthur Fremont Gilmore y inaugura  la première station essence puis développa l’activité d’organisation d’événements sportifs. Bien que les activités y soient aujourd’hui diversifiées, le site demeure  avant tout un marché. Et pour satisfaire les nombreux visiteurs, The Grove, véritable complexe commercial et de divertissement, a été ouvert récemment juste à côté. http://www.farmersmarketla.com ; www.thegrovela.com

Pour s’immerger dans la culture cinématographique américaine, rien de tel qu’une visite des  studios Warner Bros… en anglais. Ce tour de 2h25 vous permettra de découvrir le monde de la télévision (Mentalist, Chuck, The Big Bang Theory…) et du cinéma (films des années 20 à 60, comédies musicales, personnages Looney Tunes…). À venir pour le printemps 2012 : Le Making Of d’Harry Potter ! http://vipstudiotour.warnerbros.com/

 

Merveille d’architecture et d’acoustique, le  Walt Disney Concert Hall est un complexe de salles de spectacle étendu sur 15.000m² en plein centre ville. Le site héberge l’orchestre philharmonique de L.A. et présente un auditorium de 2265 places, un théâtre pour enfants, une petite salle de concert, un foyer pour les réceptions et un théâtre multi-usage appelé Le Roy and Edna Disney / CalArts Theater.

 

 

Les amateurs de spectacles apprécieront également  Iris, le dernier Spectacle du Cirque du Soleil axé sur la place d’Hollywood dans l’histoire du cinéma. Les artistes de ce show se produisent au Kodak Theatre depuis le 22 juillet 2011. Mis en scène par le français Philippe Decouflé, ce spectacle vous fera voyager dans un univers fantastique, au cœur du cinéma. www.cirquedusoleil.com ; www.kodaktheatre.com

PALM SPRINGS ET SES ENVIRONS

Avec leurs resorts luxueux, spas de grande classe,  parcours de golf de niveau international, magasins de luxe, restaurants, bars, et l’importance donnée aux arts et à la culture, les 8 villes composant The Greater Palm Springs sont de vraies merveilles ! Implantées au cœur du désert californien, Cathedral City, Desert Hot Springs, Indian Wells, Indio, La Quinta, Palm Desert, Palm Springs et Rancho Mirage bénéficient de vues à couper le souffle, d’un soleil présent tout au long de l’année et d’un large choix d’activités « outdoor ». The Great Palm Springs, c’est en quelques chiffres : 100 parcours de golf, 600 cours de tennis, 30.000 piscines, sans compter les multiples boutiques et restaurants !

LES INCONTOURNABLES

Atypique pour la région, le  Palm Springs Aerial Tramway permet aux visiteurs d’accéder aux sommets de Santa Rosa et de San Jacinto Mountains National Monument en une dizaine de minutes seulement ! Partant de la vallée située à 805 mètres d’altitude, les plus grandes télécabines rotatives du monde vous mèneront à plus de 2595 mètres d’altitude et vous donneront la possibilité de faire du ski en hiver. La vue sur la vallée depuis les sommets est époustouflante ! www.pstramway.com

Si vous voyagez avec des enfants, nous vous conseillons le Living Desert Zoo où les plus jeunes feront la connaissance de mouflons, guépards, léopards, aigles royaux et loups mexicains. Le zoo est particulièrement remarquable par son cadre environnemental et ses jardins botaniques représentant les déserts d’Amérique du Nord et d’Afrique. www.livingdesert.org
 
 
 

 

 

À bord des classiques Big Red Jeeps, les Desert Adventures Jeep Tours vous feront ensuite découvrir la faille de San Andreas avec ses canyons abrupts et ses paysages torsadés, le parc national de Joshua Tree, les éoliennes caractéristiques de la région, la Salton Sea (lac salé endoréique) et de nombreux autres sites, à la fois uniques et ludiques. http://red-jeep.com/

Tout aussi intéressant, le  Musée de l’Air de Palm Springs présente l’une des plus importantes collections d’avions de la Seconde Guerre Mondiale, avec un focus sur l’histoire. www.palmspringsairmuseum.org
 

 

 

 

Et pour les amateurs de shopping, rien de tel qu’un détour par le Desert Hills Premium Outlets et son large choix de boutiques de créateurs. Quelle que soit la saison et comme dans tout Premium Outlets, vous bénéficierez d’impressionnantes réductions allant de 25 à 65%. www.premiumoutlets.com/deserthills

LES INSOLITES

Tous les jeudis soirs de 19 à 22h, la très glamour Palm Canyon Drive, cœur de vie de Palm Springs, s’anime à l’occasion du Village Fest. Cette manifestation ouverte à tous est un lieu de rendez-vous convivial où se produisent des musiciens et où les visiteurs peuvent apprécier les stands d’art, d’artisanat et de nourriture, ainsi qu’un marché traditionnel. www.villagefest.org

Vous ne le saviez peut-être pas mais la région de Palm Springs fournit 85% de la production totale de dattes aux USA !  Shields Date Garden,  à la fois boutique et restaurant, ravira les palais sucrés. Parmi leurs spécialités figurent les milkshakes et la crème glacée aux dattes ainsi que les agrumes. Le film « The Romance and Sex Life of the Date » y a été tourné. www.shieldsdategarden.com/default.aspx

Si vous souhaitez découvrir les plus grandes oasis de la région avec leurs palmeraies, leurs piscines et leurs cascades, ou si les demeures de célébrités de l’ancienne élite hollywoodienne telles que Franck Sinatra, Bob Hope, Lucile Ball, Elvis, Carey Grant… vous passionnent, rien de tel que l’excursion  The Best of the Best Tours. www.thebestofthebesttours.com

Situé à Rancho Mirage, Sunnylands  a été conçu par les architectes A. Quincy Jones, William Haines et son assistant Ted Graber. Cette propriété de plus de 2300m² datant du 19ème siècle a appartenu à Walter et Leonore Annenberg jusqu’en 2009. De nombreuses figures politiques internationales dont 7 Présidents américains, de même que des célébrités de la musique et du cinéma y ont séjourné. C’est aujourd’hui un lieu public de 101 hectares disposant d’un agréable jardin paysager, d’un parcours de golf, d’une ferme solaire et d’une maison de caractère. La préservation de l’environnement occupe une place de choix dans les nouveaux aménagements. www.sunnylands.org

SAN DIEGO

En quittant Los Angeles par le « PCH », la Pacific  Coast Highway, vous traverserez les magnifiques stations et communautés du fameux  Orange County (OC).À vous la découverte d’Huntington Beach, capitale mondiale du surf où, le long des immenses plages, vous croiserez des fanas de ce sport culte de la Californie ! Un peu plus loin, tombez amoureux de Newport Beach.Promenez-vous sur Balboa Island, admirez les cottages et villas le long de la promenade et surtout, louez un petit bateau électrique pour parcourir les bras du port artificiel. Attention aux lions de mer qui paressent sur les bateaux !

 

 

Dernière étape avant San Diego, la merveilleuse ville de  Laguna Beach,célèbre pour ses galeries et ses ateliers d’artistes que vous pouvezvisiter durant le festival de l’art en août. Enfin, vous arrivez à San Diegoqui, avec ses 113 km de côtes et son climat ensoleillé, est une destination magique, quel que soit votre désir de découverte.

San Diego, dernière ville avant la frontière mexicaine, est riche de nombreuses influences, et cela se voit dans ses quartiers et attractions. Le  « Old Town San Diego », ville mexicaine parfaitement rénovée, propose des animations culturelles et festives toute l’année. Découvrez la vie mexicaine du 19ème siècleet  Balboa Park,représentatif de l’architecture et de la culture locale.

Outre les attractions que nous détaillons plus bas,San Diego est également réputée pour son lifestyle branché, décontracté et multiculturel, pour les plages de Missionet de Pacific Beachoù la  « Beach Culture »est omniprésente : bars, surf, volley ball, rollers…. C’est une foule jeune, bigarrée ou familiale qui vit sur la plage.

À  Coronado Islandavec ses immenses plages, c’est l’âme de Marilyn Monroe qui flotte dans le fameux hôtel Del Coronado.


 

 
À La Jolla, les maisons rivalisent de beauté et les golfs de vues époustouflantes sur la mer.

La ville abrite également des musées, un zoo très connu, des parcs à thème, de somptueux parcours de golf, ainsi qu’une gastronomie raffinée, des lieux classe et branchés pour le shopping, et un nightlife vibrant dans le quartier historique de Gaslamp.

 

 

 

 

LES INCONTOURNABLES


 

 
Quartier historique de San Diego situé dans Downtown, Gaslamp  fut le premier endroit de Californie dédié au divertissement. C’est aujourd’hui le cœur névralgique de San Diego avec une vie nocturne très dynamique, plus de 150 restaurants, cafés, bars et discothèques. Les adeptes du shopping pourront profiter des nombreuses boutiques. Pour vous loger dans ce quartier charmant, vous aurez le choix parmi plus de 25 hôtels. http://www.gaslamp.org/
 

 

Le Balboa Parkest le plus grand parc culturel urbain d’Amérique du Nord et une oasis luxuriante de 560 hectares. Créé en 1868 au moment où San Diego n’était encore qu’un village, c’est aujourd’hui un véritable bol d’oxygène qui abrite aussi 85 établissements dont 15 musées de classe internationale. Dans ce parc planté de palmiers, de jacarandas et de magnolias magnifiques, les bâtiments de style colonial espagnol paraissent parfois gentiment baroques. http://www.balboapark.org/

 

 
Situé dans le parc Balboa, le  San Diego Zooest impressionnant par la diversité des animaux présentés et le travail des jardiniers et paysagistes. Comptez une demi-journée pour visiter le zoo le plus vaste jamais connu avec ses 4000 animaux : hippopotames, panthères noires, ours à lunettes, koalas, girafes, rhinocéros, okapis et bien sûr les vedettes du parc, 4 pandas géants ! Le zoo possède  une partie réservée aux enfants ainsi qu’un jardin botanique de plus de 4500 espèces de plantes. On peut même y dormir ! http://www.sandiegozoo.org/

 


 
Le parc aquatique deSeaWorld  offre un spectacle d’orques nocturne très rock‘n roll avec un light show époustouflant. Comme pour tout spectacle avec le célèbre Shamu, ne vous asseyez pas aux 14 premiers rangs, sauf si vous voulez être trempé ! Vous aurez également la rare opportunité de glisser dans une combinaison de plongée pour vivre une expérience interactive avec les bélugas, morses, phoques, et peut-être même un ours polaire (eau à 12°C). http://seaworldparks.com/

 

 

L’USS Midway  est un immense porte-avion, fer de lance de la Marine Américaine, devenu un musée. Vous découvrirez de vrais avions àbord desquels vous pourrez vous imaginer en pilote de chasse, genre Top Gun. De plus, vous pourrez le visiter de fond en comble et découvrir la vie à bord grâce aux vétérans relatant l’histoire à grand renfort d’anecdotes. http://www.midway.org/

 

Il était une fois Las Vegas « La ville où Culture rime avec Modernité » !

 

L’histoire incroyable d’une Oasis, au milieu d’un immense désert.
Pouvions-nous imaginer qu’un jour, ce petit campement de ravitaillements
deviendrait une ville internationalement connue ?

Située au milieu du désert de Mojave, Las Vegas est fondée par les Mormons en 1855. Jusque dans les années 30, Las Vegas (« Les Champs » en espagnol) servait seulement d’aire de repos et de ravitaillements pour les routiers et les touristes qui circulaient sur la route de Santa Fé vers la Californie.

La création du  barrage hydraulique « Hoover Dam » par le Président Roosevelt pendant la période du New Deal (début des travaux en 1931, mise en service le 1er  mars 1936), la libéralisation du divorce puis du mariage également déclarée en 1931 par l’Etat du Nevada, ainsi que l’autorisation des jeux d’argent pour financer l’éducation, feront des années 30, les plus révélatrices de la ville !

Ces nouvelles lois donnèrent naissance à de petits casinos autour de Fremont Street, que l’on appelle aujourd’hui « La Fremont Street Experience ».

 

Nous sommes en 1946 lorsque Benjamin Siegel dit « Bugsy »,  gangster puissant, cruel mais visionnaire, décide de quitter Los Angeles pour s’intéresser de plus près au développement de la ville. Soutenu par la Mafia, il donne naissance au 1er hôtel-casino géant de Las Vegas,  Le Flamingo, qui fait aujourd’hui partie de la chaîne  Caesar’s Entertainment.  Malgré l’assassinat de Bugsy en 1947, Le Flamingo (thème antillais) a fait de Las Vegas une légende et l’hôtel lui-même connait toujours un franc succès ! www.caesars.com

 

 

 

 Une autre fierté, Le Bellagio…  Réplique de celui qui borde le lac de Côme en Italie, Le Bellagio de Las Vegas a abouti en 1998 pour un coût d’1,3 milliard d’euros. L’établissement ouvre aujourd’hui une galerie d’art avec station thermale. L’histoire fait une réputation à la ville : « Toujours plus grand, toujours plus luxueux. » www.bellagio.com/fr

 

 

 

Si Las Vegas attire la pègre et les syndicats de camionneurs, le jeu commence aussi à attirer les convoitises d’autres sociétés telles que la jet set et le monde des affaires.  Avec la construction du Caesar’s Palace, Las Vegas devient la capitale de la boxe, du show business. La musique fait aussi concurrence au jeu (Elvis Presley, Franck Sinatra,  Johnny Cash, June Carter, Jerry Lee Lewis) et la ville devient la scène incontournable pour artistes connus et reconnus ! Et à ce jour, toujours… Carlos Santana, Sting, Cher, Kylie Minogue, Ricky Martin, Lady Gaga, Janet Jackson et notre égérie, Céline Dion, de nouveau sur scène depuis le 15 mars dernier ! www.caesars.com

 

 

LES INCONTOURNABLES

Las Vegas sans ses 4,5 km de Strip ne serait pas Las Vegas… Parcourez-le et arrêtez-vous toutes les vingtaines de mètres pour essayer les attractions à votre disposition : Roller Custer, Hard Rock Café,  Titanic Experience, Madame Tussaud’s, Lion Habitat, Sharks Aquarium…

Las Vegas, « c’est aussi » de beaux hôtels et de nouveaux établissements.  Le City Center dispose de 7000 nouvelles chambres réparties sur 4 hôtels : l’Aria, le V dara, le Mandarin Oriental et le Cosmopolitan, sorti de terre le 15 décembre dernier. www.citycenter.com

 

 

 

Les spectacles d’illusionnistes, d’acrobates, de même que les comédies musicales, y sont multiples. Viva Elvis à l’Aria, dernière création du  Cirque du Soleil sous forme de comédie musicale, ou  Le Rêve au Wynn, spectacle aquatique crée par un ancien acrobate du Cirque du  Soleil, Dragone, ayant nécessité un budget de 5 millions de dollars, sont des shows exceptionnels !

Viva Elvis à l’Aria…

 

 

LES MUSTS A DECOUVRIR

Las Vegas est aussi une  Green City, avec de nouvelles technologies à l’encontre de la ville ! Elle essaye une fois de plus de vivre avec son temps ou de le devancer en proposant un éco-tourisme, le recyclage de l’eau ainsi que des infrastructures
impressionnantes pour la récupération de l’énergie, à découvrir en descendant dans l’un des hôtels du City Center !

C’est aussi la nouvelle destination pour  les séminaires et les incentives  avec ses nouvelles salles de conventions, petites ou grandes. Elles vous accueillent à toute heure du jour jusque tard le soir ! www.citycenter.com

Le bien-être y occupe une place prédominante. Le choix de spas est large, les propositions de massages et les piscines sont nombreuses.

 

Cette destination « golf » compte plus de 60 « golf courses » dans et autour de la ville. Du Wynn sur le Strip à celui des Red Rocks au milieu du désert (photo ci-jointe), Las Vegas offre toutes sortes de paysages insolites pour les « afficionados » !

De nombreuses excursions sont proposées au départ de la ville, que ce soit dans le désert ou dans ses alentours. Las Vegas se trouve à 45 minutes du Grand Canyon en hélicopter, à 1h30 du parc Zion en voiture, et non loin de la Napa Valley…

Des survols en hélicoptère ou en avion sont proposés au dessus du Strip ou à la découverte du Grand Canyon :
Papillon : www.papillon.com
Sundance Helicopters : www.sundancehelicopters.com
Maverick : www.maverickhelicopter.com

Les enfants de 5 ans et moins ne seront pas de reste, de nombreuses activités leur sont proposées :
http://www.lasvegaskids.net/

 

 

SHOPPING

Amateurs de shopping, vous trouverez à Las Vegas quantités de souvenirs à l’effigie de la ville. Les petits magasins de souvenirs côtoient aisément les boutiques de luxe dont sont friands bon nombre de visiteurs.

Deux Premium Outlets (l’équivalent des magasins d’usine américains) sont implantés à Las Vegas, le premier au nord de la ville, à 5 minutes du Strip, et le second au sud du Strip. www.premiumoutlets.com

 

 

 

HEBERGEMENT

A ce jour, Las Vegas compte plus de 150 000 chambres. Des motels aux hotels de luxe, les choix sont divers et très variés. Dans des décors rappelant certaines destinations cultes, la ville vous propose de faire le tour du monde sur 4,5 km en remontant le fameux Strip…

 

 

 

Cuba, « la Perle des Caraïbes »

Habitée par des Indiens depuis le IIIème millénaire av. J.-C., découverte par Christophe Colomb à la fin du XVème siècle, colonisée par les Espagnols, convoitée par les corsaires à l’époque où les navires espagnols sillonnaient les Caraïbes et faisaient escale à La Havane en provenance d’Amérique du Sud avant de repartir chargés d’or et de pierres précieuses vers l’Espagne, libérée de l’esclavage en 1868 par Carlos Manuel de Cespedes et des Espagnols en 1899, CUBA n’a cessé d’être convoitée par les Américains. Devenue protectorat américain avec la collaboration de dictateurs fantoches, CUBA résiste et se révolte le 1er janvier 1959 … Les « barbudos » sous la conduite de Fidel Castro et de l’argentin Che Guevara ont raison de l’armée cubaine et entrent victorieux à LA HAVANE. L’Amérique, of course, ne tarde pas à riposter en imposant à CUBA le blocus. C’est alors que Fidel Castro se tourne vers l’URSS et que CUBA la rebelle, fière de son défi, devient une enclave socialiste révolutionnaire plantée telle une épine au flanc de l’Amérique ! En 1989, l’effondrement du bloc soviétique prive CUBA de ses sources de ravitaillement et entraîne des mesures d’austérité sans précédent pour le pays, rejetant l’île en dehors du temps. Seuls sa beauté et son tempérament de feu lui permettent bon an mal an de survivre …

Depuis dix ans, la situation catastrophique de l’île a contraint le régime castriste à faire des concessions en autorisant notamment la création d’entreprises familiales indépendantes et le tourisme est aussi devenu une bouée de sauvetage pour l’économie cubaine. Et vous ne serez pas déçus par ce qui vous attend à CUBA : sa musique d’influence mondiale, son patrimoine architectural, l’hospitalité et la spontanéité de ses habitants et leur joie de vivre à nulle autre pareille !

Entreprendre un voyage sur la plus grande île des Caraïbes, c’est également partir sur les traces du Che Guevara et d’Ernest Hemingway !

LA HAVANE jongle avec les tons pastels, les immeubles hispanisants art déco rivalisent avec les vieilles Buick, les Chevrolet et les Cadillac d’un autre âge, LA HAVANE est telle une bibliothèque qui a pris soin d’archiver ses plus belles façades … et partout où le regard se pose, force est de reconnaître que le charme de la ville est bien présent avec ses escaliers de marbre, ses grilles mauresques et ses balcons en fer forgé, ses portes de bois sculptées, ses charmants patios, ses vitraux colorés en demi-cercle …

SAN FRANCISCO DE PAULA, à 15 kilomètres au Sud-Est de la capitale, pour découvrir le paisible et luxuriant domaine de la Finca La Vigia qui surplombe la vallée et offre une vue magnifique sur LA HAVANE et au loin la mer. Hemingway y réside jusqu’en 1959, alternant voyages aux Amériques et en Afrique. Quand il est à La Vigia avec sa quatrième épouse, il écrit, boit et reçoit les toreros Dominguin et Ordonez, Gary Cooper, sans oublier les plus belles femmes du monde : Ingrid Bergman et Ava Gardner. La superbe demeure est telle qu’Hemingway l’a laissée en 1959. Elle se visite uniquement de l’extérieur mais l’intérieur de la maison, conservé intact depuis sa mort, est facilement visible grâce aux nombreuses fenêtres et baies vitrées grandes ouvertes. Vous y plongerez dans l’univers du Prix Nobel et découvrirez entre autres ses trophées de chasse en Afrique, sa précieuse machine à écrire, des livres partout jusque dans la salle de bains, quelques 9 000 ouvrages, la plupart annotés de la main du romancier. Vous verrez également son yacht El Pilar, veillé par les tombes de ses chiens défunts, qui sommeille, protégé des embruns par un auvent.

CIENFUEGOS est une étape à ne pas manquer puisqu’elle fut fondée il y a presque deux siècles par des colons français venus d’Haïti et de Louisiane ! Aujourd’hui, une quinzaine de familles descendants de Français vivent encore à CIENFUEGOS et portent des noms bien français ! En ville, un curieux drapeau « français à la mode cubaine », flotte sur les bâtiments officiels !
La ville est devenue le troisième port du pays après LA HAVANE et SANTIAGO. Beaucoup moins connue que ces deux cités, elle a pourtant beaucoup de charme et offre l’avantage d’être située sur une baie magnifique. Elle est d’ailleurs surnommée « La Perle du Sud ».

C’est à TRINIDAD, véritable « ville-musée » classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco que l’on doit les plus belles images de Cuba. C’est sans conteste l’une des plus belles villes de l’époque coloniale de l’Amérique. Tout comme LA HAVANE, la ville a hérité d’un riche héritage culturel qu’elle a su préserver avec ses ruelles pittoresques pavées et bordées de demeures avec leurs cocktails de tons pastels allant de l’ocre, au bleu, au rose et au vert, ses belles grilles de fer forgé, ses grandes portes en bois précieux, ses balcons ornementés, ses églises coloniales, ses toutes petites places où résonne la musique traditionnelle cubaine.

CAMAGUEY, véritable joyau de l’architecture coloniale, ville aux vingt-six églises avec sa cathédrale et l’église Nuestra Senora de la Merced classée monument historique. CAMAGUEY fut fondée en 1515 sous le nom de Santa Maria de Puerto Principe et ce sont les Indiens qui la baptisèrent CAMAGUEY. On dit que la ville naquit de l’argile. Avec l’argile, on construisit des maisons en briques et c’est aussi avec l’argile que furent façonnées les « tinajones », ces jarres arabes de grandes dimensions qui servaient à recueillir l’eau de pluie. Aujourd’hui, les jarres sont devenues le symbole de la ville et vous en verrez un peu partout ! Abandonné au début du XXème siècle, l’art des tinajones est réapparu récemment. Les tinajores peuvent mesurer jusqu’à deux mètres de haut et trois ou quatre mètres de circonférence, leur confection peut alors demander jusqu’à un mois de travail !

SAN SALVADOR DE BAYAMO est la deuxième des sept premières villes fondées par Diego Velasquez. L’enclave, où habitait une communauté indigène sur les berges d’un fleuve, fut établie le 5 novembre 1513.
La ville fut la capitale de la Première République en Armes pendant la guerre indépendantiste du XIXème siècle. Terre natale de Carlos Manuel de Cespedes connu comme le « Père de la patrie », ce fut ici même que, à la chaleur de la lutte, fut écrit l’Hymne National qui accompagna les Cubains pendant la guerre et jusqu’à nos jours.

SANTIAGO DE CUBA fondée en 1515 par Diego Velazquez dans l’une des baies les mieux abritées de l’île, est la plus antillaise de toutes les cités cubaines, résultat des multiples courants migratoires qui y arrivèrent au fil des années en provenance des Antilles. De nuit comme de jour, la musique résonne dans les ruelles tortueuses et escarpées de SANTIAGO. Ici plus qu’ailleurs, les cultures se mêlent créant une diversité ethnique unique … Les Africains, les Français, les Espagnols, les Chinois et aussi les autochtones ont créé une culture dont l’influence s’est largement répandue sur le reste du pays. Berceau de la musique cubaine, SANTIAGO DE CUBA peut se vanter d’être la plus exotique et la plus endiablée de toutes les grandes villes du pays !

La province d’HOLGUIN dans le Nord-Est du pays offre un attrait particulier car c’est la terre de la découverte, là où Christophe Colomb aurait posé pour la première fois le pied sur les terres du Nouveau Monde. C’est aussi sur ces terres au pied de la Sierra Maestra que s’est noué le destin de Cuba avec le débarquement des Barbudos sans oublier également que la région a vu naître Fidel Castro.

SANCTI SPIRITUS est une agréable ville provinciale avec ses rues pavées et ses places à l’architecture coloniale. La ville se situe à égale distance des deux extrémités de l’île, soit à peu près à 550 kilomètres de chaque côté. Le 1er avril 1514, Diego Velazquez informe le roi d’Espagne de la fondation des villes de SANTISSIMA TRINIDAD et de SANCTI SPIRITUS. En 1522, pour se protéger des attaques des pirates, la ville est déplacée vers l’intérieur des terres. Puis l’économie de la région se développe grâce à la canne à sucre et au XIXème siècle, l’industrie sucrière est la principale ressource de la région.

SANTA CLARA fut fondée en 1689 par des habitants d’une ville côtière pour se protéger des attaques incessantes des corsaires et des pirates. Aujourd’hui, la ville est mondialement célèbre pour le Mausolée du Che où reposent les cendres du plus célèbre des guerilleros, rapatriées de Bolivie en 1998. La décoration intérieure rappelle le maquis bolivien où Ernesto Guevara fut assassiné sur ordre de la CIA. Vous verrez également les vestiges du « train blindé » attaqué par le Che et ses hommes le 29 décembre 1958 et qui lui permit de s’emparer des armes et des munitions et ainsi d’ouvrir la voie sur LA HAVANE. Une gigantesque statue du Che, haute de sept mètres, est érigée au centre de la place de la Révolution toujours très animée.

Bien entendu, un circuit à Cuba ne saurait s’achever sans une halte méritée sur l’une des nombreuses plages paradisiaques bordant la mer des Caraïbes : Cayo Coco, Cayo Santa Maria…

Consultez le programme en détail de notre circuit « Splendeurs de Cuba » et n’hésitez pas à contacter nos conseillers en voyages pour obtenir plus d’informations. Ils sont également à votre entière disposition pour étudier avec vous un voyage sur mesure en fonction de vos goûts et de vos envies !

Le Pérou

Laissez-vous transporter sur les traces des conquistadors, qui, sous la direction de Francisco Pizarro en 1531, à la recherche de l’Eldorado, foulèrent le sol de ce fabuleux pays qu’est le Pérou.

Après le Brésil et l’Argentine, le Pérou est le troisième pays situé à l’ouest de l’Amérique du Sud. Schématiquement trois grandes régions contrastées composent le pays :

–          La côte, longue de plus de 2000 km.

–          Serré entre la côte et la Sierra des Andes, un désert des plus arides du monde.

–          La Sierra des Andes (30% du territoire) composée de cordillères de plus de 6000 m d’altitude.

Le Pérou, avec son héritage Inca d’où sont issus de fabuleux monuments, le grand mystère des figures de Nazca, étalées sur quelques 500 km2, représentants un astronaute, une araignée, un colibri, etc., etc, dont on ne peut admirer la globalité qu’en les survolant en avion… Les costumes traditionnels très colorés, la musique entrainante au son particulier de la flute de pan des Andes sont toujours d’actualité et très présents dans les nombreuses fêtes et célébrations qui ponctuent une année. Une des plus extraordinaires se déroule à CUZCO, c’est l’INTI RAYMI (Fête du Soleil). Célébrée le 24 juin au solstice d’hiver, le jour où le soleil est le plus éloignée de la terre. La cérémonie avait pour but de ramener le soleil proche de la terre. Cette fête inca, supprimée en 1572 car jugée païenne par le vice-roi Francisco de Toledo, continua d’être célébrée dans la plus grande clandestinité. Ce n’est qu’à partir de 1944 que cette fête très importante pour les péruviens repris son existence officielle. Il faut noter que l’INTI RAYMI, avec ses quelques 2000 acteurs est la fête la plus grandiose de l’Amérique du Sud après le carnaval de Rio.

Parmi les sites les plus réputés du Pérou, vous ne manquerez pas de découvrir l’ancienne citadelle Inca de Machu-Picchu, véritable chef d’œuvre et testament parlant du génie Inca. « La Cité perdue des Incas » fut redécouverte en 1911 par le professeur Hiram Bingham de l’Université de Yale. Le 7 juillet 2007, Machu Picchu a été désigné comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde.

Allez à la rencontre du lac Titicaca, le plus grand lac d’Amérique du Sud, et le plus haut lac navigable du monde avec ses eaux bleues et tranquilles,  avec ses îles flottantes des Indiens Uros. Il s’agit d’une des seules ethnies à vivre sur des îles artificielles qu’eux mêmes construisent, en superposant plusieurs couches différentes de roseaux secs. Le lac Titicaca est le berceau légendaire des Fils du Soleil. Le lac Titicaca est pour les Indiens des Andes le berceau du premier Inca qui aurait surgi de ses eaux.

Vous pouvez retrouver tous ces sites et assister à l’Inti Raymi (« Fête du Soleil ») dans les voyages (circuits organisés, voyages sur mesure) que nous proposons au Pérou.

Pérou

Carnaval de Rio de Janeiro

Le Brésil vit au rythme des carnavals organisés dans tout le pays. Cette période, « entre
l’épiphanie et le carême » (du vendredi au mardi), est toute consacrée à la fête. D’ailleurs la
plupart des brésiliens sont en vacances afin de partager le mieux possible la liesse populaire
générée par cet évènement.

Le Carnaval de Rio est l’un des évènements touristiques les plus spectaculaires au monde.

Il se déroule au sambodrome, temple du Carnaval de Rio, qui est constitué d’une large
avenue de 700 m environ, bordée de hauts gradins pouvant accueillir des dizaines de milliers
de spectateurs.

Le signal du départ des défilés est donné par un majestueux feu d’artifice. De 21 heures
à 6 heures du matin le rythme frénétique des tambours rythmant la samba, accompagne
de sa musique envoûtante les écoles de samba. Pour chacune, paradent de 3000 à 5000
danseurs ; richement costumés, parés de strass, paillettes, plumes multicolores, avec une
recherche sophistiquée dans l’harmonie des couleurs. Chaque école, rivalisant d’ingéniosité,
offre en spectacle ses chars, gigantesques œuvres artistiques inondés de lumières féériques,
plus beaux les uns que les autres.
Le public participe à la fête. Les spectateurs ne peuvent pas résister à la magie de la samba
omni présente, enivrante, qui accompagne la ferveur populaire dans un tourbillon de
bonheur. Le spectacle est total.

Consultez nos conseillers en voyages pour obtenir un devis sur mesure afin d’assister à cette
incroyable évènement (nous organisons également chaque année un départ en groupe pour
assister à cet évènement) !