L’abeille de Kangaroo Island (Australie)

L’ile (145 km de long pour 57 km de large dans sa partie la plus grande) est située au sud de l’Australie, à 112 km des côtes d’Adélaïde.

Elle fut découverte par Matthew Flinders en 1802, bien que des traces d’occupation par les aborigènes attestent qu’ils habitèrent l’ile il y a 11 000 ans de cela.

 

C’est l’allemand August Fiebig qui apporta vers 1880, 12 ruches d’abeilles de Ligurie et débuta l’apiculture sur l’ile qui, jusqu’alors, n’avait pas d’abeille sur son sol. Aujourd’hui, les abeilles de l’ile sont très protégées parce qu’elles sont désormais la seule souche pure au monde de cette variété d’abeille. En effet, grâce à son éloignement du continent, l’ile est préservée de l’invasion d’autres variétés d’abeilles.

 

Il est à noter que, depuis plusieurs années, les abeilles disparaissent de façon inquiétante de certains secteurs géographiques du monde, ce qui est le cas par exemple pour l’abeille de Ligurie en Italie. Les causes sont multiples, pesticides, agriculture intensive favorisant la monoculture privant les abeilles d’une diversité de nourriture et, depuis quelques années, le frelon asiatique qui peut décimer des ruches…

Kangaroo island est devenu le conservatoire de cette variété d’abeilles.

August Fiebig ne pouvait pas imaginer, qu’à partir de ses 12 ruches, nous pourrions encore au 21ème siècle apprécier ce délicieux miel « historique ».

Une réponse pour “L’abeille de Kangaroo Island (Australie)”

Laissez un commentaire