UNIVERSAL STUDIO : CENT ANS DE SUCCES

Créés par Carl Leammle, les studios Universal d’Hollywood fêtent en ce mois d’août et toute l’année 2012 leur centenaire.

Après la mort de sa mère, Carl Laemmle quitte l’Allemagne pour émigrer aux Etats-Unis le 27 février 1884. Il rejoint son frère à Chicago qui lui trouve un travail d’aide comptable dans un grand magasin. Il gravit petit à petit tous les échelons de la compagnie qui l’emploie mais est licencié après avoir investi dans une coûteuse campagne de publicité en 1906.  Avec son épouse, il crée une société de diffusion à New York, The Laemmle Film Service et ouvre des Nickelodeons dont le succès est immédiat grâce à l’engouement pour les courts-métrages de cinéma. Ne pouvant obtenir suffisamment de films de la part des producteurs et refusant de verser une taxe au trust Edison qui revendique la paternité des brevets de tournage et de projection, il crée alors sa première compagnie de production, Independent Motion Picture Company, qui produira dès sa première année d’existence plus de cent films. Il embauche Mary Pickford, « la petite fiancée de l’Amérique ». En 1912 il revend Independent Motion Picture Company et avec l’argent constitue la Universal Film Manufacturing Company à Hollywood devenant ainsi le premier studio de cinéma à s’expatrier sur la Côte Ouest. Harold Lloyd, Harry Carey et Lon Chaney sont les premières stars de la compagnie.
Véritable précurseur à Hollywood, Universal sera bientôt suivit par de nombreux studios (MGM, RKO, Paramount, Warner Bros.).
En 1929, Carl Leammle passe le relais à son fils Carl Leammle Jr. à la tête d’Universal. Le fondateur historique mourra en 1939, à l’âge de 72 ans.

L’Universal Studios Tour

Dès la naissance d’Universal, Car Leammle avait imaginé faire visiter aux touristes les lieux de tournage de ses productions. Cette initiative originale a dû être abandonnée en 1930 en raison du désordre occasionné par les visiteurs sur les plateaux.

En 1955, Walt Disney révolutionne les parcs d’attractions en inaugurant le premier parc à thème avec son premier Disneyland, qui fera des petits, en 1955, en Floride. Neuf ans plus tard, Universal relance son idée en ouvrant en 1964 son Unviversal Studios Tour. Le succès est au rendez-vous et les attractions ne cessent de s’étoffer autour des thèmes principaux empruntés aux films de la compagnie, comme Retour vers le futur, Jurassic Park, Terminator, La Momie, etc…
L’attraction incontournable du parc, pour les amateurs de cinéma, est le Studio Tour, qui permet aux spectateurs d’accéder à la face cachée des films dont ils sont fans; le visiteur peut découvrir, alors qu’il est assis dans un petit train, les décors, les effets spéciaux et la conception d’un film. La visite dure une heure. Parmi les décors que l’on peut admirer et entendre commenter, il y a des immeubles new-yorkais qui ont servi de décor à plusieurs films, dont Bruce tout puissant; à découvrir aussi : Amityville, La Momie, Tremblement de terre, Fast and Furious, Psychose, La Guerre des Mondes, Desperate Housewives, une ville mexicaine, un décor européen, Le Grinch, Pirates des Caraïbes 3, une station de métro dangereuse, et bien d’autres décors…

www.universalstudioshollywood.com

Une réponse pour “UNIVERSAL STUDIO : CENT ANS DE SUCCES”

  • J’ai eu la chance de visiter les studio universal lors de mon voyage aux états unis l’an passé. J’ai adoré et c’est vraiment merveilleux et fabuleux. J’en garde un excellent souvenir.J’y serai de retour en 2013.

Laissez un commentaire